Quels sont les matériels indispensables pour faire de la pâtisserie ?

En achetant des  galettes, ils sont croustillants, adorables, soignés, malheureusement on ne sera apte de les cuisiner à la maison. Et si on a une grande intention de les réaliser : c’est  une tragédie,  un grand insuccès. L es petits gâteaux ronds fendus,  les plats sucrés avant le dessert ratés, les petits gâteaux allongés anormaux,  tout ça m’est parvenu pendant que je commençais en pâtisserie. Tout cela me donne l’envie d’arrêter et de  croire que ceci n’est pas mon sort. Mais ne vous en faites pas !

Conseils pour savoir cuisiner

Si de temps à autre la façon n’est pas bonne, ou généralement on ne possède pas les matériels adaptés en main. Un petit  kit de survie en cuisine avec  une manière d’agir et un procédé  peuvent nous aider à arranger. Tout évolue facilement  si on possède tous  les matériels adaptés en main.

Je vous offre de vous étaler des matériels  qui me sont  transformés en nécessaires et que je ne me séparerais jamais.  Je vais vous exposer sous forme de ‘ Kits’ selon votre degré en pâtisserie.

Pas besoin d’investir dans un attirail de folie si vous débutez. Et je vous proposerai les liens pour pouvoir facilement les retrouver.

LE KIT DE SURVIE :

Lorsque vous commencez  absolument, il vous  doit des moyens élémentaires :

  • Deux ou trois récipients vus dans les supermarchés
  • Un fouet pour battre les œufs
  • Deux louches en bois
  • Une maryse que vous utilisez pour bien mêler  et frotter  les récipients.
  • Quelques instruments en acier durs  pour découper  sous l’effet du choc.
  • Un rouleau à pâtisserie servant à étendre la patte, de préférence en bois .car les rouleaux à poignées  s’usent rapidement et ne sont pas immédiatement actifs.
  • Un instrument de métal ou de bois, en forme de petite pelle, pour les crêpes.
  • Une appréciation de poids, électronique, qui donne sûrement une certitude de la pesée et agrée également  une pesée en ml.
  • La nécessité d’avoir différents moules qui sont des objets présentant des empreintes creuses dans laquelle on introduit une matière pâteuse, qui en se solidifiant, prend la forme de l’empreinte. Je vous préconise d’avoir un moule à cake, un moule pour faire des petits pains au lait à pate levée , servi avec du thé ,et un moule à préparation d’une pâte amincie au rouleau , garnie de fruits ou de légumes. Il existe beaucoup de variétés de moules mais les plus appréciés actuellement sont ceux qui sont faits avec de la silicone, composé de silicium, analogue des cétones, mais on y fait vite des erreurs surtout si on vient juste de commencer. La flexibilité du corps fait qu’on retourne aisément  de la pâte si non cuite  et on brise tout aussi aisément le gâteau si cuit. L’utilisation du  bon vieux moule ayant un revêtement  empêchant  des adhérences   issu de chez Téfal ou autre est   souhaitée.
  • Un tamis pour échapper aux différents caillots.